trio gagnant(chiropratique, exercices, bonne alimentation) Chiropratique et nourrisson chiropratique et grossesse sport et chiropratique famille et chiropratique enfant et chiropratique personne âgée et chiropratique

Blog du Dr Sylvain Houle, chiropraticien

Témoignage
véridique

Autres témoignages


En bref :

Les conditions les plus souvent traitées en chiropratique pour les nourrissons sont :

  • Prévention/dépistage
  • Coliques
  • Torticolis congénitaux
  • Otites à répétitions
  • Reflux gastro-oesophagien
  • Problèmes d'allaitement (ils sont souvent dus à un manque de mobilité du cou du nourrisson)

Les conditions les plus courantes chez les enfants et les ados :

  • Prévention/dépistage
  • Scoliose
  • Maladie de Scheuermann (Apophysite juvénile)

Chronique santé


Les soins pédiatrie et la chiropratique

Contrairement à la croyance populaire, les soins chiropratiques peuvent commencer dès le premier jour. Il est évident que les traitements sont adaptés à l'âge du patient. En effet, les ajustements se font du bout des doigts (souvent du bout du petit doigt) et la pression exercée pour corriger la subluxation ressemble à un effleurement.

Rappel : une subluxation est une perte de mouvement entre deux vertèbres dans une ou plusieurs directions précises accompagnées ou non d'un léger déplacement. Elle peut entraîner une interférence nerveuse qui peut se manifester entre autres par une colique, un torticolis congénital, etc.

Nous recommandons de faire vérifier votre enfant dès la première semaine. Pensez-y, rester 9 mois replié sur soi-même n'est pas inoffensif pour votre colonne vertébrale. De plus, il faut aussi savoir que l'accouchement est un petit traumatisme même lorsqu'il n'y a pas de complications. Par exemple, il arrive souvent que le médecin, pour aider le bébé à sortir, doive tractionner la tête, ce qui exerce beaucoup de stress au niveau du cou surtout si cette dernière est en rotation. La césarienne n'est pas non plus irrépréhensible dû au fait qu'il y a beaucoup de stress exercé sur les nourrissons lorsqu'ils sont sortis.

Par la suite, il serait important de faire suivre votre enfant aux deux mois dû au fait que leur croissance exerce un stress sur leur rachis. Ce phénomène est entre autres expliqué par le fait que les os grandissent plus vite que les muscles et les ligaments ce qui crée inévitablement des tensions supplémentaires sur la colonne vertébrale.

Au fur et à mesure de sa croissance, les stress au niveau de sa colonne vertébrale vont aussi évoluer. Par exemple, lorsqu'il va commencer à marcher, il tombera à maintes reprises. À l'école, il portera probablement un sac à dos mal ajusté et trop lourd. Il ne faut pas non plus négliger les mauvaises postures. Ce sont toutes des situations qui peuvent créer des subluxations à long terme.

De plus, durant la croissance, il est très important de faire un test de dépistage pour la scoliose. Une détection précoce pourrait empêcher du moins partiellement sa progression et limiter les dommages. Bref, le chiropraticien a un rôle essentiel dans la santé de votre enfant.